La basse, cet instrument discret et pourtant fondamental

Une guitare à 4 cordes ?

Voila la réaction de la plupart des personnes lorsqu’ils voient une guitare basse pour la première fois ?

Mais aussi : « le seul type du groupe qui bouge pas avec une guitare bizarre, il fait quoi ? On ne l’entend pas ! Et pourtant la guitare basse a véritablement révolutionné le monde de la musique.

Les origines de la basse

Retour sur ses origines. Suite à l’invention et la popularisation de la guitare électrique, la contrebasse se retrouva étouffée dans les groupe et ne fit pas le poids contre le niveau de sortie des amplificateur de guitare de l’époque. De plus la contrebasse prenait une place monumentale sur les scènes des clubs, et souvent les contrebassiste en tournée se retrouvaient à voyager seul avec leur instrument dans une voiture à part au lieu d’être dans le bus avec leur congénère.

Pour pallier à ces nombreux soucis, Léo Fender, l’un des plus illustre créateur de la guitare électrique, créa en 1951, la Précision Bass. Une guitare électrique mais avec la tessiture d’une contrebasse et avec seulement 4 cordes épaisses comme des cables de treuille.

La basse, une guitare électrique grave

Grosso modo une guitare electrique grave. La basse électrique fit sa première apparition dans le Lionel Hampton Band tenue par Mark Montgomerry un contrebassiste qui transposa son jeu de contrebasse sur la basse electrique. Il est sans doute le premier bassiste de l’histoire. Dans les années 60, de nombreux musiciens commencent à s’interesser à cet instrument qui devint de plus en plus populaire et qui est surtout convoité par des guitaristes et des contrebassistes.

Considéré comme le père de la basse, James Jamerson, adopta la basse électrique et lui donna ses lettres de noblesse en enregistrant avec sa Precision Bass la plupart des tubes du label Motown, premier label noir américain en pleine période de ségregation. Le génie de Jamerson, influença bon nombre de bassistes par la suite, dont la plupart se réclament encore de lui comme un certain Paul McCartney.

Le Beatles propulsa ensuite la basse sur le devant de la scène. Tout comme John Enstwhistle des Who ou encore Jack Bruce compère de d’Eric Clapton dans le trio Cream. Puis vint l’heure du funk de James Brown avec des bassistes comme Bootsy Collins, ou encore Larry Graham inventeur de la technique Slap dans Sly & The Family Stone.

La basse, emblème des années 70

Tout au long des années 70, de nombreuses lignes de basse mémorables font leur apparition, que ce soit avec Nathan Watts (Stevie Wonder), John Paul Jones (Led Zeppelin), Roger Waters (Pink Floyd), ou encore Chris Squire (Yes). Le monde du Jazz Fusion commence à être influencé par ces lignes de basses funky. Un jeune homme aux cheveux longs originaire de Floride, nommé Jaco Pastorius, enlève les frettes de sa Jazz Bass, et de là nait un nouveau type de basse: la basse fretless. Jaco reproduit alors le son d’une contrebasse.

Plus tard, fin des années 70 et début des année 80, le disco et la musique dance débarquent. La basse rentre alors dans son âge d’or. Les lignes de basse mélodiques deviennent un standard de la musique pop.

La plupart de ces morceaux, est tout de suite identifiable grace à la ligne de basse (Good Times de Chic, Another One Bite The Dust – Queen, ou encore Super Freak de Rick James) On voit débarqué dans les années 90, de savants mélange de style avec le funk rock des Red Hot Chili Peppers avec l’extravagant Flea à la basse, ou encore Jamiroquai et Stuart Zender, et plus récemment les américains de Vulpeck avec le phénoménal Joe Dart.

Pour conclure, la basse est un instrument jeune historiquement parlant et ne cesse d’évoluer au contact de fabriquants toujours en quête d’innovation et de recherche de perfection, mais aussi grâce aux instrumentiste talentueux et inventeur de nouvelles techniques qui quelque fois dépassent le rôle même de la basse.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur la basse et être accompagner par un bassiste professionnel ? Faites appel à Yoann Colomb pour des cours de basse à Marseille. Il sera ravi de vous conseiller et vous guider dans votre apprentissage.

Laisser un commentaire